Isango

Une passerelle pour le renforcement des capacités
  • Présentation

      • Les individus ont le pouvoir d’agir individuellement et/ou de manière collective pour la construction d’une vie plus digne et respectueuse des autres en Suisse et partout dans le monde.

      • Isango a pour mission d’œuvrer pour le renforcement des capacités des acteurs et actrices de la solidarité internationale, nationale et du développement local.
        Avec une offre unique, répondant à des besoins croissants du secteur de la solidarité nationale et internationale, Isango fait la promotion d’une approche holistique et systémique du développement dans le sens de l’agenda 2030.

        • La qualité : nous nous engageons pour des formations et des services de qualité, régulièrement repensés et adaptés à partir de l’expérience acquise.
        • La participation : nous valorisons les savoirs existants et l’expérience individuelle et collective. Nos formations et nos services sont conçus à partir de méthodologies participatives et d'éducation populaire.
        • Le partage et l’échange de savoirs, d’expériences, d’apprentissages sont au cœur de notre action.
        • L'intégrité, le respect, la diversité, la justice sociale et la solidarité sous-tendent toutes nos actions dans la promotion du pouvoir d’agir individuel et collectif.

      • Les principales activités de Isango s’articulent autour de quatre axes complémentaires :
        La formation: un catalogue de formations dans le domaine de la solidarité nationale et internationale et du développement organisationnel construit et régulièrement renouvelé sur la base des besoins des organisations; des formations à la carte conçues sur mesure pour renforcer les compétences des organisations
        L’accompagnement: conseil, mentorat et coaching pour soutenir les démarches de changement et renforcement organisationnel ainsi que les dynamiques collaboratives; réalisation de diagnostics ou évaluations de manière participative.
        La sensibilisation: afin de promouvoir les méthodologies participatives et d’éducation populaire.
        La mise en réseau: afin de proposer un espace pour développer et expérimenter les démarches collaboratives entre acteurs et actrices individuelles et organisationnelles.

      • Isango, « passerelle » en Zoulou, est une association à but non lucratif créée par l’assemblée constitutive le 14 septembre 2016. Son siège social est situé au Chemin des Cèdres 5, 1004 Lausanne.

        Isango est composée de 6 partenaires stratégiques, qui participent activement au développement institutionnel de l’association. Les quatre organisations fondatrices de Isango sont toutes actives dans la coopération par l’échange de personnes et sont membres d’UNITE. Il s’agit de Eirene Suisse, DM, COMUNDO et E-CHANGER. Les deux autres partenaires stratégiques sont la Fédération Vaudoise de Coopération (Fedevaco) et la Fédération Genevoise de Coopération (FGC), membres du Fédéréso.

        Isango a pour but le renforcement des capacités des acteurs de la solidarité internationale, nationale et du développement local. Elle accompagne les individus et les organisations à pouvoir agir individuellement et/ou collectivement à la construction d’une vie plus digne et respectueuse des autres, ici ou ailleurs. Isango est connue et reconnue pour son expertise depuis plus d’une décennie.

        Plus de 2500 personnes ont déjà suivi les formations d’Isango, agissant auprès d’une centaine de partenaires dans plus de 20 pays y compris la Suisse.

      • A l’origine d’Isango, il y a une dynamique partenariale entre plusieurs organisations d’envoi de personnes dans le cadre de la coopération au développement, toutes membres d’UNITE. Ces organisations avaient la nécessité de former les candidat.e.s au départ, la formation étant un axe important si ce n’est essentiel de la préparation à une affectation sur le terrain.

        Toutes ces organisations favorisant le travail en partenariat dans les pays du Sud où elles sont engagées ont eu envie de donner vie à un partenariat en Suisse pour la préparation des volontaires (aussi dénommés envoyé.es ou coopéracteur.ice.s, selon les organisations). Le cycle de formation a ainsi été créé comme un réseau d’acteurs partageant des ressources autour d’une mission commune : renforcer les compétences en termes de savoir, savoir-faire et savoir-être tant au niveau de leur intégration personnelle à un nouveau contexte que pour la mobilisation d’approches, de méthodologies et de techniques favorisant le renforcement des capacités des partenaires du sud.

        Chaque année depuis 2009, ce sont une dizaine de modules de formation qui sont proposés en français. Tous les participant.e.s ne sont pas de futurs volontaires, même si ceux-ci constituent une majorité. Le cycle de formation ayant acquis une certaine notoriété, de plus en plus de personnes y participent. Ils viennent de toute la Suisse romande et de divers horizons sectoriels et organisationnels : civilistes, employé.e.s ou bénévoles d’associations diverses, certaines personnes même pour une démarche personnelle, sans être membres d’aucune organisation.

        Par ailleurs, les méthodologies participatives sont de plus en plus reconnues comme étant centrales dans toute démarche de solidarité, y compris dans les approches de travail social en Suisse. Le potentiel du cycle comme un centre de compétence s’affirme alors. Cette « redécouverte » des méthodologies participatives au Nord, le succès rencontré par le cycle, témoigné par la très grande satisfaction des participant.e.s et les demandes croissantes de partenaires ont poussé les membres du cycle de formation à s’interroger sur son avenir. Il apparaissait dès lors important de créer une structure associative propre, qui garderait toutefois une logique partenariale. L’idées était de permettre tout à la fois de valoriser le passé fructueux, de garantir une formation de base pour les candidats au départ tout en ouvrant la mission à d’autres publics et en élargissant le panel de services proposés.

        C’est ainsi qu’est née la décision de créer un centre de formation autonome sous l’égide de quatre organisations fondatrices : Eirene Suisse, DM, COMUNDO, E-CHANGER. Ouverte au développement des partenariats avec toute organisation active dans le domaine de la solidarité internationale, du développement, de l’humanitaire, des droits humains, du social, du secteur éducatif ou de la formation (Organisations faîtières et fédérations, ONG, Fondations, Associations, Organisations d’utilité publique, etc.). Isango a ainsi vu le jour en septembre 2016.

    L'équipe

      • Coordinatrice Programme Nord et Recherche de fonds à Eirene Suisse

      • Chargée de relations à la Fédération Vaudoise de Coopération

      • Secrétaire générale d’E-CHANGER

      • Responsable Programme Colombie / Recrutement et formation des coopérant·e·s à Comundo

      • Coordinatrice du partage des savoirs à la Fédération Genevoise de Coopération

      • Coordinatrice du pôle échange de personnes à DM

      • Coordinatrice Isango et responsable pédagogique

      • Responsable qualité

      • Actuellement Coordinateur Terrain pour Médecins Sans Frontières (RDC), j’ai une dizaine d’année d’expériences dans la formation d’adultes (Centre d’études Humanitaires de Genève, Université de Lyon 2). Les formations dans lesquelles je me suis spécialisé sont la communication humanitaire, le plaidoyer, la gestion de projets et le dialogue avec les communautés. Engagé depuis plus de 20 ans dans l’action humanitaire au siège comme sur le terrain (Médecins Sans Frontières, Oxfam, Causes Communes). Je suis titulaire d’un Doctorat en santé globale (Universités de Genève et de Lyon1), un Master en Relations Internationales (Lyon3) et des Licences en Communication sociale et Relations Internationales (Université Catholique de Louvain).

      • BSc en Physique, MSc en « Sustainable Energy Technology », ancien coordinateur-représentant du CEAS puis coordinateur de site pour l'ONG Blue Ventures (UK) à Madagascar. Actuellement Chargé de programmes pour le CEAS.

      • Educatrice en Droits Humains, ancienne volontaire Eirene Suisse en Haïti

      • Après ma licence en science politique (UNIL) et un master en science et société (EPFL), j’ai acquis une expérience dans des démarches publiques participatives de durabilité (Agendas 21 locaux, écoquartiers) et dans la responsabilité sociale d’entreprises (RSE). Comme indépendant (www.reliance-plurielle.ch) ou collaborateur chez Bénévolat-Vaud (www.benevolat-vaud.ch), je suis enthousiasmé de mettre en place la gouvernance partagée dans les organisations. A titre de membre du comité de la Chambre de l’économie sociale et solidaire (ESS) APRÈS-VD, je soutiens une économie à impact sociétal dans le Canton de Vaud et en Suisse romande.

      • Titulaire d’un doctorat en études du développement (IHEID), je suis coordinatrice du partage des savoirs à la Fédération genevoise de coopération (FGC) depuis 2014. Mon rôle est notamment d’accompagner les ONG et les plateformes thématiques/géographiques pour les échanges et la capitalisation des expériences et de créer des espaces dédiés à cela. J’ai une expérience académique dans le secteur des droits humains et du développement international et également dans la gestion de projets, y compris sur le terrain, avec différentes ONG travaillant en Afrique et en Asie. Par ailleurs, mon travail est depuis longtemps lié au développement de communautés de pratiques ou de réseaux. Ainsi, j’aime concilier la théorie et la pratique, et m’appuyer sur les méthodologies qui permettent à chacun·e de contribuer à la construction et à la transmission des savoirs. Co-fondatrice d’un réseau d’espaces de co-working « Voisins » en Suisse romande depuis 2015 et récemment certifiée en facilitation d’intelligence collective, je poursuis ma passion pour l’accompagnement des individus et des organisations. Je suis co-formatrice du module sur la capitalisation des expériences au sein d’Isango depuis 2019.

      • MsBA, Formateur en Compétences Sociales et Émotionnelles, certifié en Communication NonViolente©, Facilitateur, Chargé de programme à Eurasia Learning Institute for Happiness and Wellbeing Titulaire d'un Master en Administration des affaires spécialisé en Entrepreneuriat, Vice-Président de l'Association Eurasia, j’œuvre pour une transformation individuelle au service d'un changement social. Je suis passionné par les dynamiques de coopération et de gestion de conflit ainsi que par le lien entre les approches contemplatives basées sur la Pleine Conscience et les sciences modernes. Formateur certifié en Communication NonViolente, avec 10 ans d'expérience dans la formation d'adulte, je suis spécialisé dans le développement des compétences socio-émotionnelles afin de soutenir et d'accompagner les individus, équipes et organisations à créer des résultats durables qui contribuent au bien-être de tous. Enfin, j'interviens depuis plusieurs années en Suisse et à l'étranger dans des contextes multiculturels pour soutenir des processus de transformation individuels et collectifs dans les écoles, entreprises et les organisations à but non lucratif.

      • Membre active de l’association Eurasia, je co-organise et co-facilite des formations et des accompagnements visant les transformations individuelles et organisationnelles pour amener un meilleur bien-être. Avec plus de 8 ans d’expérience dans les secteurs privé, parapublic et organisations à but non lucratif au sein des ressources humaines, je crois qu’un environnement orienté vers les conditions de travail durables et les relations professionnelles de confiance permet aux individus de donner le meilleur d’eux et de contribuer au succès commun. Convaincue de la nécessité de développer un nouveau paradigme, je suis membre du mouvement du Bonheur National Brut (BNB). Je participe et anime régulièrement des réunions de "pleine conscience" et le théâtre de la présence sociale (SPT en anglais). Je pratique également la Communication Non-Violente et les outils de la Théorie U.

      • Edith Favoreu docteur en droit public et titulaire de plusieurs masters en lien avec la protection des personnes, les droits humains et l’humanitaire. Directrice adjointe du CERAH et enseignante[1]chercheuse au sein de l’université de Genève pendant de nombreuses années, elle est aujourd’hui chargée de programme de l'association Eurasia Learning Institute for Happiness and Wellbeing et coordinatrice d’ISANGO-Formation. Praticienne et formatrice, elle a travaillé ces 20 dernières années sur le terrain dans des contextes fragiles auprès d'organisations locales et au siège d'ONG internationales, dans le sens du renforcement du pouvoir d'agir individuel et organisationnel. Spécialiste de dynamique de changement basé sur des démarches participatives, elle a participé à la création et au développement de plusieurs organisations internationales visant à renforcer les conditions du bien être individuel et collectif afin de contribuer à l’innovation sociétale et écologique. Elle a cocréé plus d’une trentaine de formations dont de nombreux diplômes académiques.

      • doctorante au département d'anthropologie et de sociologie et assistante d'enseignement à l'IHEID. Entre 2019 et 2020, j'ai supervisé l'équipe de recherche en Colombie, évaluant les impacts de l'expansion portuaire sur la vie des communautés indigènes et noires, commandée par la Commission de vérité interethnique du Pacifique colombien (CIVP) dans le cadre d'une mission avec Comundo. Je suis titulaire d'un bachelor en Arts Plastiques et éducation artistique de l'Université National de Colombie et titulaire d'un master en sciences sociales avec une concentration en anthropologie de l'Université de Neuchâtel. J'ai une formation interdisciplinaire entre l'art et les sciences sociales et ces dernières années, je suis passionnée par les projets qui visent à faire converger la culture, la société civile et les droits.

      • Formatrice d’adultes avec plus de 15 ans d’expérience dans la formation et la gestion de processus d’apprentissage, Veronica Foubert est passionnée par la formation d’adultes, l’animation et la création d’environnements propices à l’apprentissage et aux processus collaboratifs qui font émerger l’intelligence collective. Elle a notamment travaillé de nombreuses années auprès de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge,du Croissant Rouge et ICVA. Ainsi qu’au Centre d’études humanitaires Genève. Elle collabore avec ISANGO depuis 2020 et travaille en tant que spécialiste en formation à l’AVASAD. Au bénéfice d’une licence universitaire en relations internationales, elle est également détentrice d’un Teacher’s Diploma, du Certificat FSEA et prochainement du Brevet Fédéral de Formation d’Adultes (BFFA). Veronica est facilitatrice de la methodologie LEGO® Serious PLAY®.

      • Ingénieur HES et diplômé en "Peace and Conflict Studies", Pascal a 15 d’expériences dans les domaines de la coopération au développement, de la consolidation de la paix et de la médiation. Il a été consultant pour des ONGs, des multinationales, le secteur public et des organisations internationales. Depuis 2007 il focalise son engagement sur les pays de la région MENA. Il a une expérience en réforme et gouvernance du secteur de la sécurité, en développement industriel et notamment en médiation et facilitation de dialogue. Depuis 2009, il est membre du Conseil communal (législatif) de la ville de Morges qu'il a présidé en 2018. Depuis 2007, Pascal est coordinateur et médiateur pour l'ONG ae-Centre qui est spécialisée sur le Maghreb. Pascal est médiateur assermenté par le Tribunal cantonal des Cantons de Vaud et de Genève ainsi qu’accrédité auprès de la Fédération Suisse des Médiateurs (FSM), de la Chambre Suisse de Médiation Commerciale.

      • Comédienne et formatrice d’adultes, notamment pour la compagnie Le Caméléon. Spécialisée dans le Théâtre de l'Opprimé et d’autres formes de théâtre interactif. A participé à de très nombreuses représentations en milieux scolaires et professionnels et à la création de divers scénarios abordants des problèmes de société comme la communication, le changement, la violence, les dépendances,… Accompagnatrice pour la transmission de l’outil « Théâtre-Forum » .

      • PHD en GeoSciences et Environnement, coordinatrice des projets de partage des savoirs et facilitatrice des projets de diasporas à la Fedevaco, municipale d’une commune vaudoise en charge du plan climat, ancienne volontaire en agroécologie pour Uniterre au Sénégal, engagée au sein de la plateforme d’échange thématique Souveraineté alimentaire depuis 2012.

      • Ingénieur en environnement, membre de la direction de l’ONG CEAS, membre de la commission technique de Latitude 21, je travaille depuis quinze ans dans le domaine de la coopération internationale, avec une expérience de sept ans au Burkina Faso, au sein d’une association locale, en tant que chef de projet notamment. Je pratique ainsi au quotidien le montage, la coordination et le suivi et le rapportage de projets de coopération avec un intérêt très marqué dans ma pratique pour la socio-anthropologie du développement et son regard critique sur le « développement » et ses outils.

      • Hydrogéologue de formation, je suis membre de la direction d’un bureau d’ingénieurs en environnement au sein duquel je dirige des projets liés à la protection des eaux et de l’environnement. En parallèle à cette activité principale, je suis actif dans le domaine de la solidarité internationale au travers de divers engagements bénévoles ou rémunérés, dont notamment la Commission technique de la Fedevaco (de 2017 à fin 2021) et la Commission de garantie de la qualité d’Unité (depuis 2018), ainsi qu’en tant que consultant. Je suis également chargé de cours à l’Université de Lausanne depuis 2018, dans le cadre du Master en géographie, orientation Développement et Environnement. Depuis 2019, je suis titulaire du certificat FSEA de formateur d’adultes. J’accorde une importance toute particulière aux processus de participation populaire et au développement d’outils permettant un suivi efficient des effets et impacts de projets / programmes de coopération.

      • Philippe est un médiateur assermenté par l’Etat de Genève ainsi que coach certifié Facilitateur – Formateur. Il est également directeur RH, responsable de formation et manager exécutif. Philippe a de l’expérience dans différents domaines tel que La médiation, l’accompagnement institutionnel, l’analyse de pratiques ou encore en People management. Il possède un master en Gestion De Ressources Humaines et un autre en Développement et Coopération. Philippe est une personne altruiste qui a une écoute active et des pensées créatives. Il détient d’autres qualités importantes tel que l’engagement, la bienveillance et la solidarité. Il est également pédagogue et est pourvu d’une bonne analyse critique.

      • Titulaire d’un master en travail social et sociologie des problèmes sociaux, mon parcours est baigné d’interculturalité : grandir en Afrique, revenir en Suisse, travailler dans la réinsertion professionnelle de personnes atteintes dans leur santé, repartir en Afrique avec mes trois enfants et mon mari en tant que coopér-actrice, revenir en Suisse… autant de moments de rencontre, d’ancrage et de décentration. En parallèle de ces mouvements, une spécialisation en Genre et Développement et un CAS en leadership interpersonnel m’ont donné des outils pour comprendre et analyser le vécu. En tant que secrétaire générale d’E-CHANGER, j’utilise au quotidien les diverses compétences acquises dans cette alternance entre analyse et pratique. En tant que formatrice Isango, j’accompagne des adultes sur leur chemin dans la solidarité internationale, le leitmotiv de mon parcours.

      • Titulaire de deux masters en physique et en études du développement, je travaille depuis près de quinze ans dans la coopération au développement. Avec une expérience de terrain au Mexique, j'ai coordonné des programmes et projets en Afrique australe, en Afrique de l'ouest et en Amérique latine, pour différentes ONG suisses (DM, CEAS, Swissaid, PPP). Anciennement membre de la commission d'évaluation des projets de Pain pour le Prochain, je m'intéresse particulièrement depuis 5 ans à l'évolution des pratiques de suivi et évaluation mises en oeuvre par les acteurs du développement.

      • Depuis 2010, j’interviens comme consultant indépendant dans le domaine de la coopération internationale. Mes domaines d’expertise sont la gestion de la qualité dans la coopération par l’échange de personnes, la gestion de programmes et de projets, l’éthique du développement, la place de la religion dans le développement, ainsi que les méthodes participatives et qualitatives d’identification des effets. Ayant vécu plusieurs années en Asie et en Afrique, j'ai développé des compétences dans les domaines des échanges interculturelles et de la communication non-violente. Théologien de formation, j'ai une expérience professionnelle de directeur d'ONG et de chef d'équipe dans le domaine de l'échange scolaire. Aujourd'hui, je suis pasteur en paroisse à temps partiel. Formé à la gestion de projets (IPMA) et au coaching, je suis membre de la Commission de Garantie de la Qualité d'Unité et de la Commission technique de la Fédération Interjurassienne de Coopération et de Développement (FICD). Mes langues de travail sont le français, l’allemand et l’anglais.

      • Formatrice d'adultes avec Brevet Fédéral, responsable qualité d'Isango. Elle a également une licence en gestion en développement communautaire. Elle a travaillé plus de 10 ans comme volontaire sur le terrain en Equateur où elle a accompagné de nombreux projets et programmes et assumé la coordination d'un programme de formation par alternance. Convaincue que toute personne a des compétences et expériences à partager, elle s'est spécialisée dans les méthodologies participatives et d'éducation populaire qu'elle pratique depuis plus de 30 ans. En tant que formatrice indépendante, elle assume régulièrement des mandats dans le domaine social notamment pour l'Hospice général et travaille en parallèle comme assistante socio-éducatrice aux Etablissements publics pour l'intégration.

      • Éducatrice sociale, thérapeute holistique et doula. L'accompagnement de l'humain et de la vie est au coeur de son activité. Elle a suivi le diplôme universitaire français de coopération et développement, de Strasbourg et a travaillé comme volontaire au sein d'une petite association au Pérou entre 2013 et 2017. Elle s'est ensuite immergée dans différents contextes au Mexique, au Brésil, en Espagne. Aujourd'hui, de retour en Suisse, elle partage volontiers son expérience et son expertise, surtout en lien avec l'intelligence du coeur, le cadeau qu'elle garde précieusement de cette rencontre avec l'Autre, qui l'a menée à la rencontre d'elle-même.

      • Adresse postale: ISANGO - Chemin des Cèdres 5 - 1004 Lausanne
        www.isango-formation.org
        contact@isango-formation.org

        Pour toutes réclamations ou suggestions, cliquez ici

      • Pour devenir membre d’Isango il faut envoyer un courriel à contact@isango-formation.org et verser une cotisation annuelle qui s'élève à CHF 40.00 (voir numéro de compte ci-dessus, mention du paiement "membre"). Vous aurez accès à toutes les formations au tarif préférentiel « membre » indiqué sous chaque descriptif des formations.

        En tant que membre, vous vous engagez à soutenir Isango et à contribuer à la vie associative. Vous pourrez le faire de plusieurs façons :

        • Participer à l’Assemblée générale et apporter vos idées.
        • Parler d’Isango autour de vous, auprès de vos collègues et ami.e.s.
        • Partager les publications d’Isango sur les réseaux sociaux (Facebook et Linkedin)
        Si vous souhaitez nous soutenir dans notre démarche de renforcement des capacités, de promotion des méthodologies participatives et d'éducation populaire, d'offrir des formations accessibles au plus grand nombre, vous pouvez le faire en faisant un don sur notre compte ci-dessous:
        CCP: 14-481479-7
        IBAN: CH24 0900 0000 1448 1479 7

    Une passerelle entre...